Vicious Beauty : la nouvelle expo de Nick Walker à Paris

Nick Walker, c’est un peu le pionnier du street-art anglais. L’artiste a commencé à envahir les murs anglais dans les années 90, bien avant son compatriote Banksy. Le pochoiriste revient à Paris à partir du 19 Mars 2015 pour une nouvelle exposition : Vicious Beauty, à la galerie Brugier-Rigail.

Les passages de Nick Walker passent rarement inaperçus. Le street-artist profite souvent de ces événements pour investir quelques murs.

On se souvient de sa venue à Paris, il y a quelques années. Il avait alors réalisé l’oeuvre Corancan au canal St-Martin. L’oeuvre mettait en scène des femmes voilées qui dansaient le French-cancan. Et avait fait polémique : la réalisation de l’oeuvre coïncidait avec la décision de Nicolas Sarkozy, alors Président, d’interdire le port de la burka.

Nick Walker -  Le Corancan

Nick Walker – Le Corancan

 

Le personnage emblématique de l’artiste reste le Vandale. Ce personnage anglais, coiffé d’un chapeau melon, est mis en scène à travers le monde dans sa série The Morning After. Il y peint des monuments de Paris, Moscou, New-York ou Sydney. 

Pour son expo à Paris, on retrouvera un peu le Vandale, mais on découvrira surtout une nouvelle série d’oeuvres mélangeant ce qui a fait la gloire de Nick Walker, et son envie d’explorer de nouvelles choses. 

The Morning After - Sydney

The Morning After – Sydney

 

Nick Walker - Vandal

Nick Walker – Vandal

 

 

Nick Walker

Nick Walker

 

Nick Walker - Moona Norway

Nick Walker – Moona Norway

Nick Walker – Vicious Beauty

Galerie Brugier-Rigail

Du 19 mars au 4 avril 2015

40, rue Volta 75003 Paris

L11 – Arts et Métiers